La Reproduction

Le cabinet vétérinaire de Callac propose une gamme complète de services en reproductions équine allant du simple diagnostic de gestation au forfait saison de monte.

 

Le Dr LEUCCI et le Dr BOUILLOT effectuent des échographies diagnostiques sur les juments , le Dr LEUCCI assure le suivi des poulinières et les inséminations pendant la saison de monte, les services proposés sont :

 

Diagnostic échographique de gestation, échographies  ovariennes et prévision d’ovulation, traitement  des pathologies  de la reproduction, insémination, sélection embryonnaire (réduction des jumeaux) , suivi de gestation par échographie  trans-abdominale.

 

Nous sommes en mesure d’enregistrer les images échographiques  de très bonne qualité, grâce à un échographe très performant et vous  remettre des comptes rendus détaillé.

 

Notre appareil est portable et ne nécessite pas de prises de courant à proximité.

 

Pour le suivi d’une jument pendant toute la saison de monte on propose un forfait qui pour un prix plafonné inclut toutes les échographies et la mise en place de la semence.

 

Les suivis et les échographies peuvent être effectués à domicile, mais pour la mise en place de la semence et pour certaines prestations il est nécessaire d’avoir à disposition les équipements adaptés .

 

Si vous disposez d’un centre de mise en place équipé nous pouvons effectuer tout le suivi de chaleur chez vous.

 

On conseille de commencer les suivis tôt dans l’année.

 

Les juments pleines ou qui ont pouliné dans l’année ont plus de chances de ne pas avoir des problèmes de fertilité et donc peuvent être présentés plus tardivement.

 

Pour les juments qui n’ont jamais étés remplies il est  fondamentale de démarrer les  suivis tôt dans l’année (mois de mars pour les juments de selle/ loisir, février pour les PS, AQPS ,TF), afin de  pouvoir déceler et gérer des éventuels problèmes. 

 

Les suivis gynécologiques ont pour objectif de prévoir le moment de l’ovulation et de le synchroniser avec la monte ou la mise en place de la semence.

 

En pratique

 

·         Dès que les manifestations d’ œstrus se manifestent il faut appeler promptement son vétérinaire afin de prévoir un examen des ovaires et de l’état de l’utérus.

 

La durée du cycle œstral de la jument est d’environ 21 jours.

La durée de l’œstrus est très variable en fonction de l’individu et de la saison ;  au printemps  on peut estimer que en moyenne cette phase du cycle dure une semaine – dix jours.

 L’ovulation a lieu 24-48 heures avant la manifestation du comportement œstral.

 

Il est primordial de ne pas se  faire trouver impréparés au moment de l’ovulation.

 

Il faut prévoir à l’avance les doses de semence ou amener la jument à l’étalon, mais parfois il faudra prévoir aussi un lavage utérin et un cure d’ocytocine.

 

Afin d’accélérer ou synchroniser le moment  de l’ovulation des protocoles hormonales peuvent être mis en place par le vétérinaire.

 

Le premier diagnostic de gestation a lieu généralement entre le 13eme et le 16eme jour  post-ovulation,

 

il est déconseillé de faire réaliser la première échographie après le 18eme jour car la gestion et la réduction d’éventuels jumeaux peut être plus difficile et risqué ; un diagnostic entre 18 et 22 jours  PO peut s’avérer moins fiable.  Un diagnostic à 11-12 jours peut être tenté si une échographie  a été réalisée préalablement pour mappage des kystes utérines.

 

A ce moment si la présence de deux embryons est détecte le vétérinaire en concertation avec le propriétaire choisit la technique de traitement plus appropriée (généralement le "squeezing" sélectif ).

 

Dans les équidés les grossesses gémellaires doivent impérativement être évités, l'enjeu c'est le survie de la jument et du poulain.

 

Une deuxième échographie de suivi est conseillé entre le 25eme et le 30eme jour PO afin d’évaluer le développement de l’embryon et apprécier les pulsations cardiaques.

 

Dans le cas d’une réabsorption, si  l’embryon n’est pas viable ou une sélection des jumeaux n’a pas été possible préalablement, un avortement thérapeutique avant le 35eme jour se rend indispensable afin de pouvoir continuer à exploiter la saison de monte.

 

Au contraire si aucun traitement n’intervient et le corps jaune reste en place (même en absence de grossesse) après le 35eme jour, la jument ne reviendra plus en chaleur pendant la saison de monte, donc le rendez-vous avec l’étalon devra être reporté à l’année prochaine.

 

Il faut noter que le plus grand pourcentage d’avortements et réabsorptions (juments qui coulent) ont lieu dans le premier mois de gestation.  

 

C’est pour cette raison que au moins deux échographies sont indispensables afin de s’assurer que la jument soit pleine au 35eme jour, le « point de non-retour », et qu’il n’y ait pas de grossesse gémellaire.

 

Autour du 45eme jour, à la fin de la période la plus critique, une ultérieure échographie permet de suivre le développement et la bonne santé de l’embryon.

 

Pour le sexage il sera possible d’effectuer un ‘échographie transrectale entre le 60eme et le 75eme jour.

 

Des ultérieures échographies de suivi sont en outre possibles pour surveiller la santé et la croissance du fœtus, selon la taille de l’animal et le stade de gestation on effectuera des échographies par voie transrectale ou trans-abdominale.  

 

Le Dr LEUCCI demeure à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Alberto LEUCCI

 

Le 21/02/17