PARASITISME : une gestion qui démarre dès la mise à l’herbe

 

Le parasitisme impacte la croissance des jeunes et la

 

production laitière, mettant en jeu la rentabilité de votre

 

troupeau.

 Les larves L3 de strongles digestifs qui ont résisté aux aléas climatiques de l’hiver vont être ingérées par les jeunes bovins et engendrer une reprise des cycles parasitaires. Ces cycles auront une durée d’autant plus courte que la température ambiante avoisinera les 22-23°C.

 

La multiplication des cycles engendre des lésions de la muqueuse gastro-intestinale bovine (notamment la caillette). Ceci entraîne une réduction de l’appétit, une diminution du temps de pâturage, ce qui impacte la croissance des jeunes et la production laitière des vaches.

 

 

Pour les jeunes (1ère année de pâture +/- 2ème année)

 

 

 

Les conséquences sont particulièrement importantes pour ces animaux qui n’ont pas encore développé d’immunité vis-à-vis des parasites. La mise en place de l’immunité contre les strongles digestifs nécessite un contact de 8 mois avec les larves L3 infestantes, soit un peu plus d’une saison de pâture.

 

Le logiciel eva, à la disposition de votre vétérinaire, vous permettra une gestion raisonnée du parasitisme intégrant la conduite au pâturage et votre plan de vermifugation. Il permet de répondre à vos objectifs de diminution de la charge parasitaire et de développement de l’immunité.

 

Pour les adultes

L’optimisation des performances de votre cheptel reproducteur, qu’il soit laitier ou allaitant, passe par une maîtrise du parasitisme.

 

Une attention particulière doit être apportée au moment du vêlage.

 

Le calcul du TCE (Temps de Contact Effectif des génisses avec les parasites) avec votre vétérinaire vous permettra d’estimer d’une part le niveau d’immunité de vos primipares, et la nécessité d’une surveillance ou d’un traitement parasitaire d’autre part.

La maîtrise du parasitisme est essentielle pour atteindre vos objectifs de performance et de rentabilité de votre atelier.

 

Une simulation eva avec votre vétérinaire permettra un ajustement de votre conduite au pâturage et de vos traitements des 1ères années de pâture, permettant une bonne protection contre les strongles digestifs, tout en développant leur immunité.

 

 Nous sommes là pour vous conseiller une stratégie de lutte contre les parasites, adaptée et personnalisée à votre troupeau.